Bientôt du pain sans gluten au blé OGM !

toucherait 1 à 2 % de la population française selon l’Association Française des Intolérants au Gluten (AFDIAG). Pour elles, manger sans gluten devient une nécessité, et les aliments contenant du blé, au même titre que du seigle, de l’orge, de l’épeautre ou de l’avoine (si celui-ci a été récolté avec du blé, ce qui est souvent le cas) sont

 

À Cordoue, en Espagne, des scientifiques planchent sur le gluten et plus précisément sur le gluten du blé. Le but de leurs recherches ? Traquer les gènes de la gliadine et les éliminer en modifiant la plante. Alors à quand le blé OGM sans gluten ?

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !