Cancer du poumon : une alimentation trop riche pointée du doigt par une étude

Une alimentation excessive en glucides pourrait-elle augmenter le risque de développer un cancer du poumon, y compris chez les non-fumeurs ? C’est ce que pensent les auteurs d’une nouvelle étude intitulée Glycemic Index, Glycemic Load, and Lung Cancer Risk in Non-Hispanic Whites et publiée dans la revue spécialisée Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention. Ils se sont particulièrement intéressés à la consommation d’aliments avec un indice glycémique élevé, comme le pain blanc, la purée de pommes de terre ou le riz soufflé. Ils ont recruté 1 905 patients récemment diagnostiqués d’un cancer du poumon et 2 413 individus en bonne santé. Tous ont été interrogés sur leur alimentation à l’aide d’un questionnaire. Les résultats montrent qu’un régime alimentaire riche en glucides à indice glycémique élevé est associé à un risque accru (+49%) de développer la maladie, en particulier chez les non-fumeurs.

 

Les dernières actualités de la recherche contre le cancer sont présentées pour Sciences et Avenir et en exclusivité par le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !