Un cas de « vache folle » suspecté en France

La confirmation ou non de la présence d’ESB devrait intervenir d’ici huit à dix jours. Un prélèvement a été envoyé en Grande-Bretagne pour y être analysé par le laboratoire de référence en Europe sur cette maladie. Dans l’attente, l’éleveur a été prévenu et son troupeau de 400 animaux « mis sous surveillance » à titre préventif par arrêté préfectoral, ce qui interdit tout mouvement des animaux concernés en dehors de l’exploitation.

 

Un cas d’ESB, la maladie de la vache folle, est soupçonné dans un élevage de vaches salers des Ardennes, a annoncé mardi le ministère de l’Agriculture, précisant qu’une éventuelle confirmation interviendra dans une dizaine de jours. Ce cas suspect d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) a été détecté à la mi-mars sur une vache salers partie à l’équarrissage (mode de traitement des cadavres d’animaux morts dans les fermes, et donc non destinés à l’alimentation humaine), a indiqué mardi le ministère de l’Agriculture.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !