De nouveaux OGM se cachent-ils dans nos assiettes ?

Les « NPBT » ou « NBT », pour New Plant Breeding Techniques, « Nouvelles techniques de sélection des plantes » consistent à couper de l’ADN dans le but de modifier ou d’éteindre certains gènes. Habituellement, la technique la plus courante utilisé pour les OGM est la transgénèse: un gène étranger est introduit dans un génome (code de l’ADN) et transforme directement l’ADN de l’organisme. Pour les NPBT, même si on ne parle pas encore officiellement d’OGM, il s’agit d’une modification génétique des plantes afin de les rendre plus résistantes.

 

L’apparition sur le marché de techniques de créations de nouveaux végétaux crée de nombreuses polémiques. La Commission européenne doit prochainement rendre son verdict sur ces nouveaux végétaux issus de la biotechnologie.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !