Le désastre de la maladie du soda ravage notre corps… – Santé Nutrition

La « NASH », appelée également stéatohépatite non-alcoolique, est une maladie du foie qui associe une accumulation de graisse dans le foie, une inflammation et une dégénérescence des cellules non due à l’alcool mais à la consommation de sucre en quantité importante, par exemple les sodas. Une fois installée, la maladie s’accompagne d’un risque de cirrhose élevé, un état au cours duquel les fonctions se désorganisent pour finalement s’avérer insuffisantes. À cet instant, la NASH peut évoluer vers des cancers du foie. Il faut également savoir que cette maladie se déclare sans causer de douleurs, ni de symptômes, elle reste silencieuse. Le seul moyen de la détecter est la biopsie en prélevant une petite partie de l’organe, en l’occurrence le foie. Complexe à diagnostiquer, cette maladie prend également de plus en plus de place dans notre société, selon une étude, 25 à 30% de la population seraient concernés, certains pensent que ces statistiques sont largement sous-cotées…

 

Six millions de Français sont atteints par la Nash, pathologie du foie gras humain. Reconnue seulement depuis 2012 comme étant une maladie à part entière, elle pourrait devenir la première cause de greffes de foie d’ici 2020.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !