Étiquetage alimentaire : le poisson à nouveau épinglé

Les premiers à tirer la sonnette d’alarme ont été les membres de l’association de consommateurs CLCV qui avaient publié une enquête en 2014. Cette année-là,

 

L’étiquetage alimentaire peut être un véritable casse-tête pour le consommateur mais également pour le producteur. Il sert néanmoins à garantir le produit acheté, sa provenance, sa qualité, sa fraîcheur, permettant ainsi de rassurer le consommateur et de l’informer. Les producteurs doivent donc s’en tenir à un cahier des charges précis mais dans le cas du poisson ce n’est pas gagné…

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !