J’interdirai les pesticides et les perturbateurs endocriniens

J’interdirai les et les perturbateurs endocriniens pour prévenir les effets nocifs de ces substances sur la santé de nos enfants et de nos concitoyen(ne)s. J’appliquerai le principe de précaution : je retirerai les autorisations de tous les pesticides dangereux et j’interdirai l’importation des denrées alimentaires utilisant une substance interdite en France. Au niveau européen, nous labelliserons les pesticides pour conditionner les subventions de la politique agricole commune (PAC) au respect de hautes exigences en la matière.

En amont du premier tour de l’élection présidentielle, Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste précise pour -environnement ses propositions en matière de mix énergétique, d’agriculture ou encore de santé environnementale.

 

Cette fonctionnalité est réservée à nos abonnés. Je suis abonné, je m’identifie Je souhaite consulter l’offre d’abonnement Je ne suis pas intéressé

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !