L’état restreint la consommation de poissons à 2 fois par semaine !

Cela est très inquiétant, car l’état en personne déclare qu’il faut limiter notre consommation de poisson à 2 portions par semaine à cause de risques de surexposition aux contaminants chimiques !

En voici les preuves :

Dans un avis du 3 juin 2013, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) recommande de ne pas consommer plus de deux portions de poissons par semaine.

Cette recommandation doit permettre à la fois de couvrir les besoins en nutriments et de limiter les risques de surexposition aux contaminants chimiques. Idéalement, sur ces deux portions hebdomadaires, il faut consommer une portion de poisson gras (saumon, sardine, maquereau, hareng, truite fumée). Par ailleurs, s’il est nécessaire de varier les espèces de poisson, il est également important de diversifier les lieux d’approvisionnement (sauvage, élevage, lieux de pêche…).

La consommation de poissons d’eau douce fortement « bio-accumulateurs » (anguille, barbeau, brème, carpe, silure) doit être limitée à une fois tous les deux mois pour les femmes en âge de procréer, enceintes ou allaitantes ainsi que pour les enfants de moins de 3 ans, les fillettes et les adolescentes et à deux fois par mois pour le reste de la population.

Cela confirme l’état médiocre de nos mers, océans, rivières et autres cours d’eau…

Merci nos chers  pesticides, dégazage en tout genre et autre pollution à tout va… C’est désolant…

Cependant, il faut toujours garder espoir qu’avec le temps, nos mentalités évoluent et évolueront vers le bon sens.

Chacun est responsable à son échelle de part ses choix de consommation et tout autant  dans son milieu de travail, social et familial.

Chacun de nos choix engendre des conséquences plus moins néfastes pour notre planète, il faut au minima faire au moins pire à défaut de donner le meilleur quand on ne le peut pas ou de choisir le pire quand on veut s’en déresponsabiliser…

Pour arrêter ça il faut partager !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>