Les additifs alimentaires et les maladies immunitaires

Selon une étude réalisée par des chercheurs israéliens et allemands, il apparait que les additifs alimentaires les plus utilisés augmentent le risque de développer une maladie immunitaire.

En effet, au cours des dernières décennies l’incidence des maladies infectieuses a diminué alors que les allergies et les maladies auto-immunes ont augmenté. Ils ont donc envisagé que la cause de cette augmentation est environnementale et ils ont examiné les aliments industriels fréquemment consommés et qui contiennent de nombreux additifs pour améliorer le goût, l’aspect ou la conservation. Ils ont alors constaté que ces additifs attaquaient la jonction occlusive qui protège la muqueuse intestinale et ils ont constaté que les plus dangereuses de ces substances sont : les sucres, le sel, les émulsifiants, le gluten les particules nanométriques et les transglutaminases. En conclusion, pour les personnes atteintes de maladies auto-immunes ou dont les familles présentent ces affections, ils recommandent d’éviter ou du moins de limiter la consommation de ces aliments.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !