Malbouffe animale : « Des tendons, des plumes et des sabots » dans les croquettes

C’est un marché florissant qui ne connaît pas la crise. Rien qu’en Europe, le secteur a vu ses ventes doubler ces quinze dernières années. Et à l’échelle mondiale, il est prévu que le marché continue de croître d’environ 5 % par an. Dans le moindre rayon d’aliments pour chien et chat d’un hypermarché, on ne compte pas moins de 300 références. Mais l’essentiel des marques appartient à trois gros groupes de l’agroalimentaire mondial, dans l’ordre Mars, Nestlé et Colgate-Palmolive.

 

Morgane Kergoat : « Une croquette de base est constituée de céréales et de déchets des abattoirs, tout ce qui n’est pas utilisé pour l’alimentation humaine. Or, dans un produit bas de gamme, on va plutôt retrouver des tendons, des plumes, des sabots. »

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !