La malbouffe, néfaste pour le cerveau des adolescents ?

Deux régimes alimentaires. Pour parvenir à ce constat, les chercheurs de l’Université et de l’école polytechnique de Zurich ont soumis des souris à deux régimes alimentaires différents : l’un riche en graisses saturées et l’autre plus équilibré. L’objectif ? Voir les conséquences de ces alimentations sur leur comportement.

 

Les adolescents raffolent des fast-food ? Ce serait au détriment de leurs développement cérébral, selon une étude suisse parue mardi dans la revue Molecular Psychiatry et rapportée par Le Temps.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !