Monsanto : les produits à boycotter

L’étiquetage des produits alimentaires conventionnels concernant la présence ou non d’OGM est quasi inexistant. Pour pallier ce manque, l’organisation Greenpeace a soumis les industriels de l’agroalimentaire à un questionnaire portant sur leur utilisation de plantes génétiquement modifiées. Les éléments recueillis ont permis à l’ONG de classer ces marques selon un code couleur. Vert pour celles qui garantissent ne pas utiliser d’OGM. Orange pour celles qui disent avoir entamé une démarche pour exclure les organismes génétiquement modifiés de leurs préparations. Et rouge pour les fabricants ayant refusé de répondre ou ne pouvant pas assurer que leurs produits soient exempts d’éléments transgéniques. Voici quelques une des marques susceptibles de recourir à la filière OGM.

 

De nombreux articles de consommation courante contiennent des produits issus de cultures OGM. Des plantations dont les semences sont pour beaucoup brevetées par Monsanto, géant américain de l’industrie biochimique. L’ONG Greenpeace a établi la liste des marques susceptibles de commercialiser ces produits OGM.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !