Pendant 50 ans, l’industrie a fait croire que le sucre était sans danger – L’Express

C’est l’histoire d’une magouille qui a façonné notre vision de l’alimentation – et peut-être provoqué une catastrophe sanitaire. D’après une étude relayée par le New York Times lundi, l’industrie du sucre a payé des scientifiques dans les années 1960 pour qu’ils minimisent son rôle et incriminent, à la place, les graisses dans les maladies cardiovasculaires. Ce qu’ils ont fait.

 

Dans son étude publiée dans la revue JAMA Internal Medicine, Stanton Glantz, chercheur à l’Université de Californie à San Francisco, révèle que la Sugar Research Foundation, connue sous le nom de Sugar Association, a payé trois scientifiques de Harvard l’équivalent de 50 000 dollars – 44 000 euros – pour publier en 1967 une étude atténuant le rôle du sucre dans les maladies cardiaques.

Cinquante ans après la publication de cette étude, le débat continue de faire rage sur le rôle du sucre et des graisses dans les maladies cardiovasculaires. Aux Etats-Unis, les autorités ont encouragé les citoyens à réduire leur consommation de gras, rappelle le New York Times. Conséquence, ils ont été amenés à consommer des produits pauvres en graisses, mais riches en sucre. Or, cette consommation serait responsable de la hausse du nombre de personnes obèses, selon certains experts.

 

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !