Pesticides : que risque-t-on quand on habite près d’un champ ou de vignes?

Ces produits sont toxiques pour ceux qui les manipulent. Mais que risquent réellement les personnes qui résident à proximité immédiate des zones traitées par divers , tout au long de l’année ?

 

« Le fœtus est a priori plus vulnérable car il n’a pas encore de système de détoxication », précise Cécile Chevrier, également chercheuse à l’Inserm, qui, d’après une étude menée sur 3 400 riveraines enceintes, a montré que « même à des niveaux faibles, un herbicide utilisé jusqu’en 2003, augmente les risques d’anomalie de croissance dans l’utérus, avec un plus faible poids de naissance et un crâne plus petit. »

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !