Les pesticides font-ils vieillir plus vite ?

Mais paradoxalement, des expériences menées en laboratoire montrent qu’asperger régulièrement et à faible concentration des vers avec l’un des herbicides les plus utilisés dans le monde, le paraquat, prolongeait leur durée de vie ! Les vers ont gagné jusqu’à 58 % de longévité, survivant en moyenne vingt-neuf jours au lieu de dix-huit.

 

A priori, oui ! L’exposition à certains agirait comme un accélérateur de l’horloge biologique, en faisant vieillir plus rapidement les cellules. L’analyse, par une équipe de chercheurs internationaux, de cellules prélevées dans la bouche de 1 234 agriculteurs montre en effet qu’une forte exposition à 6 des 48 pesticides testés (des herbicides et des insecticides) diminuerait la taille des télomères : ces extrémités des chromosomes qui rétrécissent à chaque nouvelle division cellulaire, jusqu’à ce que les cellules ne puissent plus se renouveler et, in fine, meurent.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !