Pourquoi des produits douteux échappent au contrôle…

Outre les dangers directs ou sournois de la pollution industrielle, la santé de l’Algérien est exposée à une autre menace : les produits contrefaits, notamment ceux alimentaires. Chaque année, des milliers de cas d’intoxication sont enregistrés.

 

En 2015, les statistiques du ministère du Commerce font état de plus de 5500 cas d’intoxication alimentaire, à l’origine du décès de onze personnes, dont deux à Khenchela, deux à Souk Ahras et un dans chacune des wilayas d’Alger, Batna, Boumerdès, M’sila, Tiaret, Béjaïa et Mila, les causes étant multiples et vont des produits périmés, avariés, en passant par ceux contrefaits ou ne répondant pas aux normes de production et/ou de commercialisation.

 

Outre les dangers directs ou sournois de la pollution industrielle, la santé de l’Algérien est exposée à une autre menace : les produits contrefaits, notamment ceux alimentaires. Chaque année, des milliers de cas d’intoxication sont enregistrés.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !