Sédentarité et malbouffe : deux fléaux des ados

 

Une bonne capacité physique se constitue à l’adolescence et c’est le meilleur atout pour espérer vieillir en bonne santé. Malheureusement, on observe depuis quelques années une diminution régulière de l’activité physique chez les jeunes de 9 à 16 ans, qui risque d’avoir des conséquences sur leur santé future. « En 40 ans, nos collégiens ont perdu environ 25 % de leurs capacités physiques », affirme le professeur Carré de Rennes, membre de la Fédération française de cardiologie, qui dénonce la sédentarité et le déséquilibre alimentaire comme principales causes de cet état de fait.

 

La Fédération française de cardiologie organise du 29 mars au 15 mai une action de prévention, « les Parcours du Cœur Scolaire », destinée à valoriser des sujets comme l’activité sportive, l’équilibre alimentaire et la lutte contre le tabagisme chez les enfants et adolescents. Cette opération qui bénéficie du haut patronage du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et des Affaires sociales, a été suivie par plus de 5.300 classes et environ 160.000 enfants l’an dernier.

 

 

Pour arrêter ça il faut partager !